C'est en comité restreint que nous avons réalisé notre deuxième sortie hivernale au départ du Sirnitz (Forêt Noire)

Profitant des chutes de neige de jeudi, nous avons pu démarrer du lieu dit Sirnitz à 900m d'altitude.La montée sur le versant nord permet de profiter d'un bon enneigement. Arrivés à Stuhle nous amorçons le tour du Meierskopf. Sur le versant sud la neige est un peu moins conséquente et se transforme rapidement en "soupe" sous le soleil bien présent.

Arrivés au col du Meierskopf la  pause casse croute de midi, en pleine nature et au soleil, est accompagnée d'un bon "expresso "grâce au gadget de Thierry.

Le retour s'effectue sur une neige très mouillée, et en enjambant de temps en temps les arbres abattus lors des multiples tempêtes de ces dernières semaines. Dans la descente vers la voiture nous déchaussons l'une ou l'autre fois car depuis le matin les conditions d'enneigement ont déjà changé.

L'ensemble de la sortie s'est fait hors traces sur une douzaine de kms.

Dimanche 16 février 2020

Pour cet hiver un peu anarchique, il faut profiter au jour le jour des conditions d'enneigement. C'est ce que nous avons fait au pied levé et in extremis samedi soir pour la première sortie en ski de randonnée nordique de ce dimanche. Sms, mails et coup de fil m'ont permis de récupérer 6 participants.

Une fois sur site il a fallu improviser car le circuit initialement prévu dans le secteur de l'Oberlauchen était déjà sérieusement entamé par la douceur et le vent.

C'est donc vers le Hofried, le Marksteinkopf, le paradisla, le Morfeld, l'Usm, et tout ça par des cheminements qui nous ont rappelé les années 70, que nous avons randonné dans de bonnes conditions avec une neige suffisante mais qui sentait déjà  le printemps.

Après un petit casse-croûte a l'abri du vent au refuge de l'Usm, ouvert par bonheur, nous avons terminé nos 10 km, contents  d'avoir enfin pu démarrer notre saison de glisse.

Espérons que la neige prévue cette semaine nous permette de récidiver le week end prochain.

Pépi

Entre blessures,vacances et garde de petits enfants,c'est à 6 que nous nous retrouvons pour cette quatrième sortie à ski.

C'est au Belchen -Hohtann que nous nous rendons.Temps superbe avec tempête de ciel bleu,mais neige un peu délicate et technique car les gels  et dégels successifs depuis quelques jours ont transformé le manteau neigeux qui reste malgré tout important.Entre les parties à l'ombre encore toutes glacées et les parties ensoleillées avec de la neige de printemps,nous jouons aux équilibristes sur des pistes pourtant encore bien tracées.De belles échappées sur le Belchen et le Feldberg ponctuent le tracé.C'est au soleil et avec une vue splendide sur les Alpes que nous cassons une croûte avant de terminer notre rando d'une quinzaine de km.

Par un heureux hasard nous avons croisé Sylvie Spoerry avec son mari.Ils terminaient le" fernskiwanderweg" de Schönach au Belchen.Ils transmettent leurs amitiés  aux VTM.

Comme d'habitude nous nous sacrifions pour un "Kaffee-Kuchen" fort sympathique sur la terrasse de l'auberge du Spielweg dans le Munstertal.

Peut ètre au 10 Mars pour la prochaine sortie programmée ,si la neige reste correcte.

 

2-3 février, week-end nordique et…gastronomique en Forêt Noire

Depuis plus de 10 ans, notre week-end traditionnel en Forêt Noire est un moment particulier dans la saison hivernale, fait à la fois de dépaysement et de convivialité. Depuis 10 ans aussi, le nombre des fondeurs tend à diminuer et celui des marcheurs en raquettes à augmenter, mais le groupe tourne chaque fois entre 25 et 30 participants. Cette année les 2 jours à Schönwald, près de Triberg, n'ont pas failli à la tradition, avec 31 participants, dont 8 skieurs de fond, 19 "raquetteurs", 4 promeneurs et plein de moments de convivialité lors des différents repas en auberge. Il faut dire que la neige était au rendez-vous en abondance et qualité (ce n'est pas toujours le cas), et que l'hôtel qui nous hébergeait était particulièrement compétitif dans le rapport qualité/prix. Très belle soirée en demi-pension et petit déjeuner royal. De même les différents repas de midi nous offraient des petits plats amplement fournis. Bien loin le temps où l'on tirait le casse-croûte du sac en pleine nature dans la neige.

Les fondeurs se sont éclatés sous la direction de Pépi avec 2 randonnées de 14 km chacune, en majorité sur des pistes tracées très bien préparées et ne présentant pas de grosses difficultés avec la neige douce. Les adeptes de raquettes, conduits par Claude, ont arpenté prés et forêts sur des circuits variés et pas trop longs. Les deux groupes ont apprécié les doux paysages de Forêt Noire, avec ses vastes étendues blanches contrastant avec la forêt… noire, ses énormes fermes disséminées qui peuplent la montagne, ses chapelles et calvaires si typiques. Si le soleil nous a accompagnés tout au long du samedi, la neige tombante du dimanche nous a plongés dans une vraie ambiance hivernale. Tous ont aimé et en redemandent. Peut-être même qu'on organisera un week-end pédestre à Schönwald au début de l'automne.                            ad

Fil de navigation